Épilation

L’épilation définitive

à la lumière pulsée intense (IPL)

Découvrez la nouvelle génération d’IPL à la pointe de la technologie.

Principe

Nous utilisons un appareil d’épilation définitive à la lumière pulsée intense (IPL).  Il est rapide grâce à son mode « SHR » permettant une importante fréquence de tirs : 3 à 10 flashs/secondes. Il est également doté du système « On Move » qui permet une technique par balayage continu, ce qui facilite le traitement des grandes zones avec un confort optimal et une très grande diminution de la durée de la séance. C’est une technique indolore grâce à son cristal réfrigéré qui évite une surchauffe de la peau et donc le risque de brûlures.

L’IPL utilise la technique de la thermolyse sélective. Ce qui signifie que durant le flash, le poil s’échauffera plus que la peau. Le poil sera donc détruit, sans pour autant que la peau soit lésée. Le type de poil va influer sur le nombre de séances de photodépilation à réaliser. Ainsi un poil fin sera plus vite éliminé qu’un poil terminal qui a un cycle plus long. Le cycle pilaire est variable selon les zones et peut varier de 5 à 16 mois. Le poil contient plusieurs phases : la phase anagène (croissance du poil), la phase catagène (phase de repos) et la phase télogène (destruction). L’épilation est plus efficace en phase anagène. C’est pourquoi il faudra plusieurs séances pour obtenir un résultat optimal.

L’IPL s’utilise aussi bien sur les femmes que sur les hommes.

Pourquoi la lumière pulsée intense et non le laser?

épilation

Le laser doit être pratiqué par un dermatologue ou un médecin certifié. Il est interdit aux centres esthétiques car aucune compagnie d’assurance ne leur permet d’être assurer car le laser peut engendrer des brûlures.

Une séance de lumière pulsée peut être réalisée par une esthéticienne ou une infirmière formée au préalable (ce qui est le cas dans notre institut). Pour quelles raisons ? Avec la lumière pulsée, on va phococoaguler le bulbe du poil grâce à la chaleur et on va le faire fondre. On va, ainsi, l’empêcher de repousser alors que le laser va réaliser une photothermolyse qui explose le bulbe du poil. La manière est plus agressive pour le même résultat qui est la destruction du bulbe du poil.

La lumière pulsée a un spectre qui va de 700 à 1200 nanomètres. Elle a donc un spectre beaucoup plus large que le laser qui lui n’a qu’une seule longueur d’onde. Elle va donc venir, également, détruire les petits poils qui sont les plus distants.

 L’épilation à la lumière pulsée nouvelle génération est moins chère que l’épilation au laser, pour les mêmes résultats et le même nombre de séances.

Elle est également moins abrasive et du coup moins douloureuse que le laser. Il y a donc moins de risque de brûlure. De plus, notre système possède une tête cryo pour refroidir directement la zone.

Consignes avant la séance

Se raser 24 à 48 heures avant la séance avec un rasoir.

Evitez la cire et la pince à épiler au moins 1 mois avant.

Evitez une exposition solaire prolongée une semaine avant la séance.

Evitez l’application de crème hydratante, d’autobronzant ou de déodorant le jour de la séance.

Déroulement du soin

Questionnaire : prise de médicaments, photosensibilisants, compléments alimentaires (évitez tous compléments qui activent la mélanine).

Signature du consentement.

Protection de vos tatouages ou taches.

Application d’un gel de contact sur votre peau pour éviter toute brûlure.

Port de lunettes de protection oculaire (fournies).

L’appareil sera réglé selon le phototype de votre peau.

Après la séance

Une sensation de chaleur ou une légère rougeur peuvent apparaître mais s’estomperont très rapidement.

Les poils tombent entre le 5ème et le 15ème jour suivant la photodépilation.

Evitez l’exposition solaire ou le solarium 48 ou 72 heures après le soin.

Vous pouvez vous raser entre les séances mais uniquement au rasoir manuel ou à la crème dépilatoire. Pour un résultat optimal, vous pouvez réaliser des gommages.

Les intervalles entre les séances sont différents en fonction de la personne et de la zone à traiter. En général, il faut 6 séances en moyenne espacées de 4 à 6 semaines pour arriver à un résultat définitif.

Contre-indications

Infection ou lésion de la peau au niveau de la zone à traiter.

Photosensibilité.

Prise de médicaments photosensibles.

Prévenir si épilepsie afin d’occulter totalement les yeux pour éviter toute étincelle de lumière.

Si traitement à base d’acides, attendre 30 jours avant de faire une séance.

Peaux noires

Call Now Button