Newtrition Coach

Je ne suis pas au régime, je change de mode de vie !

Vous en avez assez de faire régime ?
Votre balance a trop de fois joué au yo-yo ?
Vous souhaitez enfin perdre du poids durablement ?

Nous vous proposons 12 semaines de suivi
Un rendez-vous par semaine
Motivation, accompagnement et de conseils

La rééducation alimentaire, la seule méthode valable reconnue par les professionnels pour des résultats durables.

Régime

Les bons aliments, au bon moment,

Tous mes coachés sont ravis, les résultats obtenus sont impressionnants ! Tous redécouvrent le plaisir de manger et se rendent très vite compte qu’aucun aliment ne leur est interdit. Je les guide pas à pas vers leur objectif sans frustration !

1. Introduction

Manger est un pilier fondamental pour vivre : notre alimentation est notre premier médicament. Nos habitudes alimentaires conditionnent notre état de santé, nos fonctions cognitives et nos performances physiques.
Différents facteurs influencent les habitudes alimentaires : mode de vie, industrie agroalimentaire, marketing, croyances diverses, etc…

La nutrition et le deuxième facteur de risque de morbidité. Selon l’Institute For Health Metrics and Evaluation, 15 facteurs alimentaires ont, en Belgique, le plus grand impact sur la durée de vie.

2. Equilibre alimentaire

De nombreuses études épidémiologiques et cliniques ont démontré qu’une alimentation déséquilibrée non diversifiée avait un impact direct sur le développement de maladies chroniques dont la prévalence ne cesse d’augmenter aujourd’hui : l’impact de facteurs nutritionnels sur le développement de maladies cardio-vasculaires, l’obésité, hypercholestérolémie, le diabète de type II, le vieillissement cellulaire, l’immunité ou encore l’ostéoporose et bien d’autres. La nutrition représente de ce fait un levier pour préserver la santé de la population. D’autres études développent également l’interaction de la nutrition et des pathologies associées telles que la polyarthrite rhumatoïde, les allergies, la dépression, l’autisme, les maladies inflammatoires,…

L’équilibre alimentaire doit être adopté au quotidien : opté pour un mode de vie sain en mangeant mieux mais en mangeant par mois. Le maintien du poids ou la perte de poids durable est procuré par un changement des habitudes alimentaires sur le long terme. Bien sûr, il est déroutant de changer ses habitudes alimentaires encrés dès le plus jeune âge.

Il faut éviter de diaboliser certains aliments ,il n’y a pas d’aliments interdits, d’ailleurs les extras sont présents dans la pyramide alimentaire ; tout est une question d’équilibre dans la balance énergétique. Garder la notion de plaisir est importante pour éviter les sensations de frustration, de restriction importante à long terme qui aboutirait à un échec dans l’atteinte des objectifs.

L’équilibre alimentaire ne s’évalue pas sur une journée mais plutôt sur une ou plusieurs semaines ; dès lors un repas plus riche ou un plaisir de temps à autre ne déstabilise pas la globalité de l’équilibre alimentaire. L’équilibre alimentaire doit s’établir au quotidien et ce tout au long de l’année.

3. Les Régimes

Le monde des régimes est une source inépuisable d’inspiration ou d’imagination ! Lors d’un régime restrictif ou lors d’une mauvaise répartition des repas au quotidien, on pense souvent que cette baisse d’apport énergétique importante engendre une perte de poids plus rapide; en réalité, l’hypothalamus relie ce phénomène à un manque de réserves énergétiques, le corps est en famine et le métabolisme de base fonctionne au ralenti, le corps fait des économies d’énergie parce qu’il n’est pas suffisamment alimenté. Rappelons quand même que la thermogénèse alimentaire soit le fait de manger régulièrement constitue une composante importante des dépenses énergétiques.

Après le » régime », lors de la reprise d’une alimentation normale, le métabolisme de base alors diminué reste en mode » économie » et il stockera davantage les graisses ,ce que l’on appelle l’effet « yo-yo ».

Il faut donc éviter les régimes draconiens mais plutôt rééquilibrer son alimentation et changer les habitudes alimentaires durablement.

4. Comment ça marche ?

Ainsi, après avoir cerné vos comportements alimentaires, nous mettons en place la stratégie nutritionnelle :

– Déterminer des objectifs réalisables à court ,moyen et long terme : objectif pondéral et objectifs alimentaires.
– Planifier vos objectifs.
– Éduquer le patient pour un rééquilibrage alimentaire à long terme.
– Proposer des solutions individualisées aux patients en fonction de ses goûts, ses habitudes, son mode de vie,…
– Donner des idées pour varier ses repas, des astuces et informations pratiques pour réapprendre à cuisiner autrement. Guider le patient avec des outils faciles : recettes, menu, plan alimentaire,…
– Le changement passe également par le coaching : changement définitif des comportements alimentaires : entretien motivationnelle.
– Proposer une activité physique adaptée.
– Encourager le patient, le soutenir, le féliciter, le valoriser.
– Le suivi nutritionnel régulier sera important pour évaluer l’évolution pondérale, la réalisation et la poursuite des objectifs et pour entretenir la motivation.

Vous faire manger sainement et de manière variée n’est pas si difficile, il existe des recettes très simples et rapides. Un plat peut être gourmand et savoureux. C’est un mode de vie à adopter, être organisé et réapprendre à cuisiner autrement.

Call Now Button